hit counter script
 
Google

English Deutsch
Club Farah
Qui Sommes Nous
Les Chevaux
Racontes chevaliers!
Randonnées
Le Calendrier
Maroc Detente
Villes Royales
West Sahara
Sable d'Or
Moyen Atlas
Anti-Atlas
Ouarzazate
Oase Tafilalelt
Tata-Akka
Stationnaires
Vacances
Stages
Questions
Questions Populaires
Climat
Conditions
Nous Contacter
Liens


intro map days

Jour 1

Arrivée à Ouarzazate. Dîner et nuit à l'hôtel


Jour 2

Départ le matin pour Tinghir, aux portes du désert, où se trouvent les chevaux. Sur la route, découverte de Boulmane dades et de la Vallée des 1000 Kasbah. L'après-midi, vous ferez connaissance avec votre monture lors d'une chevauchée d'environ 3 heures jusqu'au camp, durant laquelle vous traverserez palmeraies, villages fortifiés entourés de jardins fruitiers. Quelques galops sur une plaine vous conduiront jusqu'à l'étape du soir. Nuit en bivouac.


Jour 3

Aujourd'hui, vous longerez le lit asséché d'une rivière. Non loin culminent les crêtes impressionnantes du Jbbel Sahro, en une infinité de nuances bleues et grises. Les habitants de la région profitent de la moindre occasion pour faire des jardins. Ici, les sentiers changent souvent et il vous faudra chercher votre chemin jusqu'à la plaine. Pique-nique en chemin. Durant l'après-midi, vous passerez à proximité de sources salées. Au loin, vous pouvez déjà apercevoir la palemraie de Tinjtad. Quelques longs galops vous mèneront jusqu'à Tindruish, où se situe l'étape du soir.


Jour 4

La chevauchée se poursuit, entre vastes étendues de sable et palmeraies dans lesquels se dissimulent de petits villages fortifiés. Les fermiers y plantent, quand cela est possible, de petits jardins. Vous suivrez les étroits sentiers qui parcourent ce labyrithe verdoyant, guidés par les cîmes des montagnes au loin. Pique-nique sous les palmiers. L'après-midi, vopus suivrez le lit d'un cours d'eau asséché jusqu'aux montagnes. Bientôt, apparaît un pic solitaire et noir, où poussent des palmiers et des lauriers roses, irrigués par une source. Bivouac près de la source.


Jour 5

Vous quitterez le plateau rocailleux et retrouverez d'immenses étendues de sables, ou pouvons profiter de longs galops. Au loin, les dunes de sable s'étendent à l'infini. Parfois, vous croiserez des hardes de dromadaires isolées. Vous passerez plusieurs fois sur des dunes, une bonne occasion pour les cavaliers comme pour les chevaux, de s'y amuser. Déjeuner dans un ancien fort abandonné, autrefois utilisé par les militaires. Il est encore en bon état, avec des arches et une architecture typique du désert. L'après-midi, vous rejoindrez une palmeraie. Bivouac près d'une grande source.


Jour 6

La palmeraie que vous traverserez aujourd'hui appartient à l'oasis de Tafilalelt, aux portes du désert, bordée au loin par une chaîne de montagnes couleur ardoise. Régulièrement, des monticules de terre marquent des canalisations enterrées à 15-20 m de profondeur, vestige du 11ème siècle. Il y a également des dunes de sable dans cette oasis, que l'on peut contourner ou monter et descendre, à la plus grande joie des chevaux. Pique-nique près de l'hôtel. Après une bonne douche, vous pourreze profiter de la piscine, vous reposer ou aller visiter la petite ville de Rissani, connue essentiellement pour le mausolée de Moulay Ali Sherif, un ancêtre de l'actuel roi. Nuit à l'hôtel.


Jour 7

Le matin, vous suivrez de petits sentiers pour quitter la palmeraie et arriver dans l'immense paline désertique. Plus rien ne pousse, là-bas, mais l'erg permet de longs galops. Au loin se dessinent les dunes de Merzouga, rouges et roses : votre destination. Le paysage change légèrement, dans des nuances à présent brunes, ocres et or. Le bivouac est itué dans une petite oasis à proximité des dunes. L'après-midi, pendant que les chevaux se reoposent de cette longue matinée, vous pourrez grimper jusqu'au sommet des dunes et peut-être, voir le soleil s'y coucher.


Jour 8

Jour libre. Ceux qui veulent rester au camp pour se reposer ou se promener à pied dans les dunes le peuvent, pour ceux qui préfèrent monter à cheval, un pique-nique est prévu dans les dunes de Merzouga. Nuit au camp.


Jour 9

Dès le matin, vous longerez un lac perdu au milieu du désert. Là, s'ébattent des centaines d'oiseaux, parmi lesquels des flamants roses. Il y a de l'herbe, aussi, et des hardes de dromadaires en profitent pour paître. Bientôt, cependant, vous retrouverez une plaine noire sur laquelle vous pourrez de nouveau galoper. Il faut passer un oued asséché, éviter d'être aveuglé par des plaques de sel avant d'arriver vers les montagnes. Après une courte traversée, vous retrouverez le sol sablonneux de la plaine menant à Rissani. Camp à l'oasis de Tinghras.


Jour 10

Vous chevaucherez aujourd'hui en direction d'une des vallées les plus au sud du maroc. Au départ, on trouve encore quelques villages, mais bientôt on arrive dans une étendue de sable qui s'étend jusqu'à l'infini. Vous vous engouffrerez dans ce vallon, contournant des dunes, suivant parfois la piste des dromadaires. Des galops inoubliables vous attendent dans le sable. Bivouac près d'une source au milieu du désert.


Jour 11

Les rares acacias qui poussent dans ce vallon désertique indiquent le retour à la civilisation. Bientôt, vous atteindrez une oasis aux palmiers verdoyants. Vous suivrez le fleuve, qui ne se remplit que d'eau de pluie ( un ou deux jours par an), en longeant les palmiers. Le camp se situe sur l'une des rives du fleuve asséché.


Jour 12

Aujourd'hui vous attendent des montagnes où l'on trouve énormément de fossiles. Il faut chercher un peu, bien sûr, mais il y en a beaucoup. Puis, par un val solitaire vous atteindrez les contreforts du Jbel Sahro. C'est une unique piste qui y mène, sur laquelle a été construit un café complètement isolé du reste du monde. Une courte halte s'impose, tant en hommage au courageux priopriétaire des lieux que pour profiter d'une boisson fraîche, avant de repartir. L'après-midi, vous chevaucherez jusqu'au village de montagne de Ait el Farsi. Biivouac au village.


Jour 13

Ce dernier jour de randonnée vous conduitr, entre plaines et vallées, le long de montagnes aux formes très étranges. De temps en temps, on peut entendre le glouglou d'une source. Les nomades y font boire leurs chèvres et leurs dromadaires. Après le pique-nique, vous verrez rapidement se dessiner la silhouette de Tinghirt, où vous arriverez après quelques derniers galops . Après un adieu ému aux chevaux, vous serez conduits à l'hôtel, où vous passerez la nuit.


Jour 14

Retour à Ouarzazate. Possibilité, sur la route, de visiter les gorges du Dadès et du Todra. Repas de midi dans un petit restaurant sur la route. Dîner et nuit à l'hôtel, à Ouarzazate.


Jour 15

Voyage de retour individuel


 
  
top