hit counter script
 
Google

English Deutsch
Club Farah
Qui Sommes Nous
Les Chevaux
Racontes chevaliers!
Randonnées
Le Calendrier
Maroc Detente
Villes Royales
West Sahara
Sable d'Or
Moyen Atlas
Anti-Atlas
Ouarzazate
Oase Tafilalelt
Tata-Akka
Stationnaires
Vacances
Stages
Questions
Questions Populaires
Climat
Conditions
Nous Contacter
Liens


intro map days

Jour 1

Arrivée à Agadir. Transfert et nuit à l'hotel


Jour 2

Après le petit-déjeuner, transfert jusqu'à Tiznit, en passant par la plaine abondante du Souss. Là, vous ferez connaissance avec votre cheval. Après le repas de midi, première étape de notre périple, dans la région de Tiznit où sont cultivés orge et avoine. De nombreux galops vous mèneront au pied des montagnes, là où poussent les arganiers. Bivouac prés de Sept Bounamane.


Jour 3

Les collines de Laksass. Là, le long d'étroits sentiers perdus dans les cactus, les chevaux cherchent leur chemin. De nombreux arganiers y poussent librement, laissant toujours assez de place pour cultiver un ou deux champs. Mais la vie des fermiers est difficile dans cette région, où il n'y a ni riviére, ni nappe souterraine, où la seule eau provient de la pluie. Pique nique en cours de route. Camp sous les arganiers à Aït Joull.


Jour 4

A partir d'aujourd'hui, plus de grandes montées. Lentement, la piste desœnd en direction d'une vaste plaine stérile, offrant une magnifique vue des montagnes. En bas, il n'y a presque rien. Les palmiers ne poussent que dans les villages. La descente s'achève sur de longs galops qui vous mèneront jusqu'à la place du pique-nique à côté d'une vieille Forteresse. L'aprés-midi, vous chevaucherez, le long d'une chaîne de montagnes, sur un sol de sable dur idéal pour le galop des chevaux. Pas besoin de suivre de piste, le terrain est bon et il n'y a aucun espace cultivé... Le soir, camp dans la palmeraie de Timoulay.


Jour 5

L'étape vous mène au coeur de gorges désolées, encastrées dans des montagnes aux parois abruptes. Le sol est presque touj ours sablonneux. Le seul bétail à pouvoir y paitre, c'est les dromadaires car les rares buissons et arbustes sont trop frustes, méme pour les chèvres. De nombreuses crevasses, creusées par la pluie ainsi que de petits torrents à sec surgissent sur votre route. Pique-nique sur la route. Bivouac prés d'un grand lac de barrage asséché.


Jour 6

Durant la matinée, vous quitterez la vallée par une vaste étendue de sable, en direction des montagnes. Entre les dunes poussent quelques immenses palmiers isolés. Cavaliers et chevaux pourront s'enivrer de longs galops. Trés vite, vous accèderez au lit d'un oued asséché, sur les rives duquel s'étend une immense palmeraie. Il y a de nombreux villages, ainsi que des canaux d'irrigation où les chevaux pourront se désaltérer. Pique-nique. Les chevaux demeurent à proximité de l'auberge où vous vous reposerez et passerez la nuit.


Jour 7

Ce matin, vous irez à Goulmime, ancienne ville de garnison qui servait autrefois de point de rencontre pour les tribus nomades car cette cité marque les portes du Sahara. C'est aujourd'hui le souk: on y vend des dromadaires et c'est toujours un gros point d'attraction, méme s'il est aujourd'hui plus fréquenté par les touristes que par les autochtones. Diner et nuit dans l'auberge


Jour 8

De nouveau les collines. Le sol prend une couleur rouge, passant du sable aux cailloux et aux morceaux d'ardoise. Partout poussent cactus et buissons ras. Le terrain n'étant plus aussi favorable, il faut de nouveau suivre des pistes. Dans ces régions, il y a beaucoup de cheminees de fées. Puis, vous arriverez sur les bords de l'oued Assaka, que vous suivrez en empruntant de petits sentiers. Pique-nique en cours de route. Le soir, vous arriverez à Fort Boujerif, citadelle dont les ruines se dressent, imposantes, au sommet d'une colline. Non loin de là se trouve le nouveau fort, où vous passerez la nuit, soit en chambre, soit sous tente nomade.


Jour 9

L'étape vous conduit, à travers des collines couvertes de cactus, jusqu'à Foum Assaka, où débute une célèbre plage de sable blanc. Pique-nique en cours de route. De plages en côtes rocailleuses, toujours en direction du nord, vous chevaucherez jusqu'à une baie isolée, où est situé le camp.


Jour 10

Vous alternerez galops sur la plage et lente chevauchée le long de la côte aux parois rocheuses et abruptes, jusqu'à Sidi Ifni, où vous attend un savoureux pique-nique. L'aprés-midi, vous chevaucherez jusqu'au camp, non loin de la ville.


Jour 11

Transfert à l'hôtel de Sidi Ifni. C'est le jour de repos des chevaux. Les cavaliers peuvent visiter la ville ou profiter de la plage. Nuit à l'hôtel.


Jour 12

Retour aux chevaux. Vous suivrez encore un peu la côte, en direction du nord, mais vous vous enfoncerez bientôt à nouveau dans des collines, où des pistes de sable mènent dans des vallons solitaires. Quelques villages, quelques puits permettent aux chevaux de boire. Pause de midi au bord de la plage, dont vous pourrez profiter une dernière fois. L'aprés-midi, vous irez le long d'un petit sentier perdu entre les palmiers. Les fermiers ont ici quelques champs. Camps sur les hauteurs de Tamgart.


Jour 13

Des pistes vous mènent à travers vallées et oasis et s'élèvent dans des collines permettant de profiter d'un panorama superbe. De nouveau, les arganiers. Puis vous accèderez au lit d'un petit oued asséché où vous pique-niquerez. L'étape de l'après-midi, la dernière de œtte chevauchée, vous conduira aux portes de Tiznit. Un adieu ému à votre monture, puis transfert à l'hôtel Tiznit, où vous passez la nuit.


Jour 14

La matinée, visite de la ville, réputée pour son travail de l'argent. Déjeuner libre (non compris). L'aprés-midi, retour à Agadir. Diner et nuit à l'hôtel.


Jour 15

Vol et retour


 
  
top